Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/8410
Titre: HEPATITE AUTO IMMUN
Auteur(s): Halfaoui, Nadia
Date de publication: 2015
Résumé: Les hépatites auto –immun sont d’une atteinte inflammatoire aigu ou chronique du foie caractérisé par réaction immunitaire dirigé contre un antigène de hôte .il en existe deux types :  Hépatite auto immun type 1 : caractérisé par présence d’auto anticorps anti muscle lisse de spécifité antiactine, anticorps anti nucléaires.  Type 2 caractérisé par présence d’auto anticorps anti microsome de foie et de rein (anti LMNK1). Leur étiologies est multifactoriel ; impliquant des facteurs génétiques ; environemateux ; et infectieux à l’ origine de l’activation des cellules auto-réactives. Elles constitues une affection rare ;prédominent chez la femme jeune avec âge moyen 30 ans ;elle prédomine souvent sous forme d’hépatite aigu ;hépatite chronique ou de complication à type de cirrhose plus rarement carcinome hépato cellulaire .elles peuvent s’associer à autre maladies auto-immunes telles recto colites hémorragique ;la polyarthrite rhumatoïde , dysthyroïdie de même peuvent s’associer à cirrhose biliaire primitive et a la Cholangite sclérosante primitive constituant ainsi le syndrome de chevauchement ou « overlap syndrome » .Le traitement immunosuppresseurs constitue thérapeutique de Choix quel que soit le stage de dépistage. L’évolution peut se Faire vers les complications malgré un traitement Immunosuppresseur efficace, de nombreux interrogatoires Subsistent : nature des auto-antigènes, nature des mécanismes Effecteurs, compréhension des formes frontières. Au cours de notre étude nous avons effectué une étude Rétrospective sur 53 cas, l’âge de nos patient varie entre 20 et 40et 60 ans avec un âge moyen 30 ans avec sexe ratio 0,25. Presque tous les patients sont classé type1 dont la Manifestation sont extra clinique et icter, la biopsie hépatique Montrait une nécrose en pont porto-sus- hépatique et Centro – Sus-hépatique avec des foyers de collapsus hépato cellulaire Associé à infiltrat lympho-plasmocytire modéré des espaces portes, une fibrose porte et nodule de régénération .Dans nos observation nous avons noté le syndrome de chevauchement avec des manifestations extra hépatique autoimmun a type diabète insulino-dépendants et poly arthrite rhumatoïde. L’évolution été favorable pour la plus part des patients sous traitement et autres ont une rémission clinique par contre autre ont rechuté sous traitement dont on a 4 décès d’une hémorragie digestive et encéphalopathies hépatique les patients ont bénéficié corticoïde à base de prédnisone et solupred et immunosuppresseur à base de immurel dont on a remarqué que la plus part des patients ont répondu au traitement. .
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/8410
Collection(s) :Rapport du stage

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
HEPATITE-AUTO-IMMUN.pdf2,37 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.