Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/8085
Titre: La mise en valeur du patrimoine bâti à travers ses abords : - Cas de la Citadelle d’Alger –
Auteur(s): KARA-ZAITRI, Yasmine
Mots-clés: Abords, Architecture militaire, Atelier Casbah, Citadelle, Enceinte, Espace Public, forteresse, Jardin ottoman, Médina, Mise en valeur, Monument historique, lisibilité, Muraille,
Musée Panoramique, Patrimoine bâti, Périmètre classé, Plan Permanent de Sauvegarde et de Mise en Valeur du Secteur Sauvegardé, Servitude, visibilité.
Date de publication: 13-sep-2015
Résumé: L‟Etude de l‟organisation de l‟espace dans la Médina à travers les siècles conduit à s‟interroger sur une des constantes des sites habités : ses abords. Ce sont l‟environnement immédiat des monuments historiques qui ne peuvent être perçus hors de leur cadre spatial et esthétique. Cela dit, la singularité de ce patrimoine, témoigne de la mémoire collective d‟une société harmonieuse, et les abords acquièrent une contribution mémorielle dans le déroulement du projet de mise en scène paysagère, en mettant en évidence la valeur identitaire significative des monuments. Cependant, à travers le temps, ce patrimoine se retrouve dans un état en péril, perdant ainsi son enchantement et sa valeur. Les raisons de ce désarroi peuvent être politiques, économiques ou culturelles. Mais la cause qui a détruit le plus le patrimoine bâti algérien est bien celle de l‟indifférence et la négligence des autorités algériennes et de la société envers la vraie valeur patrimoniale de ces lieux du point de vue significatif. Il y a plusieurs explications à cette cause, mais la plus importante est celle de la méconnaissance de la valeur perceptive et d’intégration des abords avec celle de ce patrimoine. Nous allons nous intéresser, dans ce contexte à la Citadelle d‟Alger et ses abords. Car, de par son histoire, son rôle et son architecture, la Citadelle est d‟une importance et d‟une symbolique à part ! Mais mise à l‟écart, elle subit une marginalisation et donne l‟impression d‟une cité interdite non accessible au grand public. Le présent travail tentera d‟établir les arguments nécessaires prouvant l‟importance qu‟on doit donner aux abords, afin de mettre en valeur les monuments historiques inscrit dans un territoire défini et de ce fait valoriser et préserver le Patrimoine Bâti qu‟offre la Casbah et la Citadelle d‟Alger.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/8085
Collection(s) :Master en Architecture

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Mast.Arch.KARA-ZAITRI.pdf10,93 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.