Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/694
Titre: LA DECONTAMINATION DES EAUX USEES SUR UN SUPPORT NATUREL
Auteur(s): BENSAHA, Sofiane
Mots-clés: biosorption
métaux lourds
chitine
chitosane
bentonite
pollution
Date de publication: 15-déc-2010
Résumé: Les effluents liquides industriels, contenant des métaux lourds, posent un sérieux problème pour l’environnement. Diverses études ont montré qu’une variété de matériaux d’origine biologique naturelle tels que la chitine, le chitosane et la bentonite à l’aptitude de fixer des quantités importantes de cations métalliques dans le traitement des eaux résiduaires. Le présent travail consiste à étudier l’influence de divers paramètres liés, au milieu réactionnel, au métal et au biosorbant sur la cinétique de biosorption à partir des solutions synthétiques, afin d’optimiser la biosorption des trois métaux à savoir le zinc, le cadmium et le cuivre, contenus dans l’eau usée de l’usine ALZINC de Ghazaouet. Dans un premier temps, nous avons procédé à la préparation des biosorbants, tels que la chitine extraite à partir des crustacées de crevettes, du chitosane obtenu par désacétylation de la chitine et enfin du mélange chitosane-bentonite. Les produits obtenus ont été analysée par des méthodes spectroscopiques. Ensuite, nous avons étudié la cinétique de biosorption des trois métaux par les biosorbants étudiés. La biosorption des trois métaux étudiés par la chitine et le chitosane varie dans le même ordre : Cu (ІІ) > Cd (ІІ) > Zn (ІІ) et les quantités de métal fixé à l’équilibre par le chitosane sont supérieures à celle de chitine. Le mélange chitosane-bentonite a montré une grande efficacité dans l'élimination du cuivre par rapport à la chitine et au chitosane.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/694
Collection(s) :Magister en chimie

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
LA-DECONTAMINATION-DES EAUX-USEES-SURUN-SUPPORT-NATUREL.pdf10,32 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.