Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/4281
Titre: ETUDE DE LA DURABILITE DU BETON AU CONTACT DU MILIEU MARIN : EFFET DU RAPPORT E/C
Auteur(s): HASSOUNE, Mohamed
Mots-clés: Béton, porosité, durabilité, environnement marin, ions chlorures
coefficient de diffusion, isotherme d’interaction.
Date de publication: 25-fév-2014
Résumé: Le programme expérimental préconisé, nous a permis de comprendre l’incidence du rapport E/C (0.45, 0.5, 0.55, et 0.6), de la classe de résistance du ciment (CEMII/A-32.5 de Zahana et CEMII/A-42.5 de Béni Saf) et de la durée de cure (1 mois et 8 mois) sur la diffusivité des chlorures dans les bétons ordinaires. Deux types d’essais sont réalisés au niveau de notre laboratoire : l’essai d’isotherme d’interactions pour déterminer la quantité des chlorures fixés et l’essai de migration pour mesurer le coefficient de diffusion. Nos résultats obtenus par les essais d’isotherme d’interactions suivant la méthode de L. TANG et L.O. NILSSON [TAN 93], montrent que l’influence du rapport E/C et la nature des ciments composés utilisés, sur la fixation des chlorures dans les bétons étudiés n’est pas très significative. Nous constatons également selon les essais de migration en régime stationnaire, une augmentation du coefficient de diffusion effectif des chlorures avec l’accroissement du rapport E/C pour les bétons étudiés. Ce coefficient diminue avec l’augmentation de la classe de résistance des ciments. De plus, une durée de cure plus longue favorise la diminution du coefficient de diffusion.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/4281
Collection(s) :Magister en Génie Civil

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Mémoire_Hassoune. M.pdf7,33 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.