Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/14221
Titre: HEMATOME RETROPLACENTAIRE (HRP)
Auteur(s): BENSABEUR, MED AISSA
CHERIFI, RAJAA
BOUDALIA, ILHEM
BENICHOU, ABDELKADER
Date de publication: 2018
Résumé: Au terme de notre étude prospective sur une période de12 mois, nous pouvons conclure que l’hématome rétroplacentaire est une affection relativement fréquente : 0,28% des accouchements effectués au centre de santé de référence de la commune De notre étude, nous avons pu dégager :  La tranche d’âge de 25 – 35 ans est la plus touchée.  Les paucipares et les multipares représentent  L’examen clinique a suffit pour poser le diagnostic dans la majorité des cas. Les principaux signes ont été : • Les métrorragies • L’hypertonie utérine • L’absence des BCF.  La césarienne a été réalisée dans la majorité des cas, l’accouchement par la voie naturelle a été possible  Le pronostic maternel a été dominé par l’anémie sévère, les troubles de la coagulation, le  Le pronostic foetal est franchement mauvais  L’HRP par sa brutalité, son caractère imprévisible et la sévérité de ses conséquences maternelles et foetales représente l’urgence médico-obstétricale la plus typique. Un meilleur dépistage des populations à risque, le diagnostic précoce et une prise en charge dans une structure médico-chirurgicale organisée permettent d’améliorer le pronostic.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/14221
Collection(s) :Rapport du stage

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
HEMATOME-RETROPLACENTAIRE-HRP.pdf1,63 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.