Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/12026
Titre: ETUDE PETROGRAPHIQUE ET MINERALOGIQUE DES CORNEENNES A GRENAT ET TELEDETECTION DE LA REGION D’IDDELEH. (SILET, HOGGAR OCCIDENTAL, ALGERIE)
Auteur(s): NEDJRAOUI, KHEDOUDJA
Mots-clés: ETUDE PETROGRAPHIQUE
ETUDE PETROGRAPHIQUE ET MINERALOGIQUE
CORNEENNES A GRENAT ET TELEDETECTION DE LA REGION D’IDDELEH.
(SILET,HOGGAR OCCIDENTAL, ALGERIE)
Date de publication: 21-déc-2017
Résumé: Résumé Le complexe mafique- ultramafique d’Iddeleh est situé dans le bloc d’Iskel à 30 km au nord-ouest du village de Silet (22 ̊ 42’ Nord, 4 ̊24’ Est), localisé au Sud de l’oued Amded et constitué de deux unités Iddeleh Nord et Iddeleh Sud.Il est recoupé au sud-ouest et à l’ouest par le batholite granodioritique d’Ahambatou daté à 651±6 Ma (Béchiri, 2010) et il recoupe la série volcano-sédimentaire plissée du Pharusien I au Sud-Est et à l’Est où il induit un métamorphisme de contact avec développement de cornéennes à grenat. Les traitements de télédetectionpar les rapports de bandes (combinaison des bandes ratios 5/7, 4/3, 5/2) montrent la zonation des auréoles de métamorphisme (zone à grenat et zone à biotite). L’utilisation des filtres directionnels montre le recoupement par le massif d’Ahambatou à l’ouest d’Iddeleh Nord. La projection sur le diagramme ACF et A’KF confirmeque la roche du socle est de nature pélitique (argiles schisteuses). L’étude minéralogique montre que les grenats de l’auréole métamorphique d’Iddeleh sont riches en Fe et Mn, représentés par le pole Almandin+ Spessartine avec XAlm= (50-70%) et X spess= (15-24%)les chlorites sont desripidolites. Les autres minéraux présents sont la muscovite (primaire et secondaire) les phengites ainsi que les plagioclases de typeoligoclase avec des teneurs en anorthite comprises entre (An2₀- An₃₀) et le quartz. L’application du géothermomètre Grenat Muscovite de Wu .C et Zhao.Y (2002) donne des températures varient entre 637°C et 916°C pour le grenat .La projection des compositions chimiques des chlorites sur la représentation de Wiewiora and Weiss (1990) couvrant les modèles thermodynamiques (Washe, Inoue et al, et Vidal et al) et le géothermomètre empirique d’Hillier et Velde (1991) montre deux types de chlorites, des chlorites diagénétiques(moins de 100° C) et des chlorites métamorphiques(Plus de 300°C) ce qui a mis en évidence le métamorphisme régional posterieur au métamorphisme de contact et qui cloture l’orogénèse panafricaine. Les analyses des minéraux ont défini deux subfaciès : Subfaciès à biotite (+Quartz+feldspath+muscovite+chlorite) et subfaciès à almandin (+Quartz+feldspath +muscovite- phengite+chlorite). Le passage de la zone 1 à grenat à la zone 2 à biotite s’est fait selon la réaction : grenat+muscovite1+Quartz → Muscovite2+biotite+quartz suite à la diminution de la température lorsqu’on s’éloigne du massif d’Iddeleh. Il correspond au passage entre le faciès albite épidote hornfels faciès et hornblende hornfels faciès du métamorphisme de contact. Abstract Iddeleh's mafic-ultramafic complex is located in the Iskel block at 30 km north-west of the village of Silet (22 ̊ 42 'North, 4 ̊24' East), located to the south of the Amded Wadi and contain two units IddelehNorth and Iddeleh South. It is intersected to the southwest and west by the granodioritic batholith of Ahambatou dated to 651 ± 6 Ma (Béchiri, 2010) and intersects the folded volcano-sedimentary series of the Pharusian I in the South- East where it induces a contact metamorphism with development of garnet in the corneal rocks. Remote sensing treatments using band ratios (combination of 5/7, 4/3, 5/2 ratios) show the zonation of metamorphic aureoles (garnet zone and biotite zone). The use of directional filters shows the over lap by the Ahambatou massif in the west of Iddeleh Nord. The projection on the diagram ACF and A'KF confirms that the rock of the base is of pelitic nature (schistous clays). The mineralogical study shows that the garnet of the metamorphic aureole of Iddeleh is rich in Fe and Mn, represented by the pole Almandin + Spessartine with XAlm = (50-70%) and X spess = (15-24%) the chlorites are ripidolites. Other minerals present are muscovite (primary and secondary) phengites as well as oligoclase type plagioclases with anorthite contents between (An2₀-An₃₀) and quartz. The application of the Geotometer Grenat Muscovite by Wu .C and Zhao.Y (2002) gives temperatures varying between 637 ° C and 916 ° C for garnet. The projection of chlorite chemical compositions on the representation of Wiewiora and Weiss (1990 ) and the empirical geothermometer of Hillier and Velde (1991) shows two types of chlorites, diagenetic chlorites (less than 100 ° C) and metamorphic chlorites ( More than 300 ° C), which has revealed the regional metamorphism posterior to the contact metamorphism and which closes the panafrican orogeny. The mineral analyzes have defined two sub facies : biotite subfacies (+ quartz + feldspar + muscovite + chlorite) and subfacies with almandine (+ Quartz + feldspar + muscovite-phengite + chlorite). The transition from zone 1 to garnet to zone 2 with biotite was carried out according to the reaction: Garnet + muscovite1 + Quartz → Muscovite2 + biotite + quartz due to the decrease in temperature when moving away from Iddeleh massif. It corresponds to the passage between the facies albite epidote hornfels facies and hornblende hornfels facies of contact metamorphism.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/12026
Collection(s) :Master en STU

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
NEDJRAOUI.pdf7,32 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.