Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/5341
Titre: CONTRIBUTION A LA MODELISATION DE LA FISSURATION DANS LES STRUCTURES EN BETON PAR LA METHODE X-FEM
Auteur(s): RAHMANI, Abdallah Yacine
Mots-clés: Fissuration, X-FEM, Béton,
Mécanique de la rupture, Modèle cohésif
Date de publication: 2014
Résumé: La rupture dans les structures en béton est caractérisée par l'initiation et la propagation de fissures, les processus de dégradation fortement non linéaires prennent lieu initialement dans la « process zone » notée souvent (FPZ). Pour modéliser ces processus, les modèles continus peuvent être utilisés, basée sur la plasticité ou la mécanique de l’endommagement ou un couplage entre les deux mécanismes. Cependant, la phase finale de la fissuration caractérisée par l’ouverture et la propagation d’une fissure macroscopique ne peut pas être décrite par des modèles continus car les champs de déplacement ne sont plus continus à travers la fissure. Par conséquent, la description correcte de la rupture du béton nécessite une approche différente qui combine un modèle continu capable de reproduire la phase initiale et une autre stratégie visant à représenter les fissures d’une manière explicite, c'est à dire la discontinuité de déplacement capable de reproduire la phase finale. Ceci est l'objectif principal de ce modeste travail.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/5341
Collection(s) :Magister en Génie Civil

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Memoire magistere (Rahmani Abdallah).pdf12,68 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.