Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace1.univ-tlemcen.dz/handle/112/2910
Titre: Traitement du Cupus érythémateux systémique avec atteinte réivaCe et/ou neuropsychiatrique
Auteur(s): Belgaid, Ahlam
Benasid, Imène
Benbachir, Khadidja
Mots-clés: Traitement du Cupus érythémateux s
atteinte réivaCe
neuropsychiatrique
Date de publication: 27-jui-2013
Résumé: Le lupus érythémateux systémique est l'archéytpe des maladies auto-immunes, d'étiopathogénie complexe, de symptomatologie variable, évoluant par poussées entrecoupées de phases de rémission et touchant avec prédilection la jeune population féminine. En raison de sa fréquence et de sa gravité, l'atteinte rénale est une des manifestations majeures de la maladie lupique dont le diagnostic et le traitement précoce conditionnent le pronostic. D'autre part l'atteinte neuropsychiatrique bien qu'elle est moins fréquente que l'atteinte rénale, elle est cependant considérée comme une des formes redoutable de la maladie lupique se caractérisant par un grand polymorphisme clinique et diagnostique. Il s'agit d'une étude rétrospective s'étalant sur une période allant de 2000 à 2012 dans le but d'améliorer la prise en charge thérapeutique des patients lupiques présentant une atteinte rénale et/ou neuropsychiatrique au niveau du service de médecine interne du CHU de Tlemcen. Notre série a comporté 81 cas de lupus érythémateux systémique dont 77 femmes et 4 hommes avec un sexe ratio Homme/Femme de 0,052 et un âge moyen de 32 ans. Le tableau clinique était dominé par l'atteinte articulaire (88 %), l'atteinte cutanée (800/n) et l'atteinte hématologique (77 %), suivie des signes généraux (60 0/n) La prévalence de la néphropathie lupique est de 40% avec un âge moyen de 3 lans. A l'admission 31,25 % de ces patients avaient une altération de l'état générale, la protéinurie est positive dans la quasi-totalité des cas associée à une hématurie microscopique dans 75% des cas. Sur le plan histologique, la glomérulonéphrite prolifèrative est en tête des atteintes rénales ; Les classes III sont les plus fréquentes représentant 46,2% des cas et les classes IV sont retrouvées dans 23% des cas. La pré valence de l'atteinte neuropsychiatrique est de 10% avec un âge moyen de 29 ans. A l'admission, la totalité de ces patients avaient présenté des troubles psychiatriques contemporains type convulsions, psychoses et hallucinations. Sur le plan immunologique, les FAN, les Ac anti-ADN et les Ac anti-Sm sont positifs dans respectivement 78%, 59% et 28% des cas. Une diminution de la fraction C3 et C4 du complément est retrouvée chez 43.75% et 25% de patients avec néphropathie lupique (Page 129 Rjsurné respectivement. Les Ac anti- ribosome sont positifs chez 12,5 % des patients avec atteinte neuropsychiatrique. Sur le plan thérapeutique, tous nos patients présentant une forme rénale et/ou neuropsychiatrique ont reçu une corticothérapie systémique sous forme de bolus. Par contre le cyclophosphamide (bolus) a été instauré dans 75% des cas de néphropathie lupique et 62,5% des cas de neurolupus. Les patients avec néphropathie lupique comme ceux avec neurolupus ont bénéficié de la même stratégie thérapeutique à savoir un traitement d'attaque à base de corticoïdes (bolus) seul ou en association au cyclophosphamide (bolus) pour mettre la maladie en rémission, puis un traitement d'entretien reposant sur des corticoïdes (peros) seuls ou associés au cyclophosphamide , ou encore l'azathioprine et le mycophénolate mofétil récemment adoptés dans notre service dont le but d'éviter la rechute. L'évolution de la néphropathie lupique jugée selon les données biologiques et celle de l'atteinte neuropsychiatrique selon les données cliniques était bonne avec un taux de survie de 87,5 % des cas, Nos résultats confrontant le traitement à l'évolution viennent confirmer les études publiées dans la littérature concernant la supériorité de l'association CTC-CYC dans le traitement des formes graves du lupus . Signalant que la rémission complète a été obtenue après 6 bolus d'Endoxen chez les patients présentant une atteinte rénale , par contre pour l'atteinte neuropsychiatrique elle s'est obtenue après 4 bolus d'Endoxen uniquement. La prise en charge thérapeutique de nos patients présentant une atteinte rénale ou neuropsychiatrique se rapproche de celle de la littérature, Cependant il faut avoir l'esprit ouvert face à une nouvelle thérapie qui semble très prometteuse et qui est venue s'installer de l'autre coté de la mer. Page
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/2910
Collection(s) :Thèse Pharmacie

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
traitement du lupus erythemateux systemique....pdf133,89 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.