Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace1.univ-tlemcen.dz/handle/112/13779
Titre: Le rôle du Parécoxib dans la prise en charge de la douleur aigue post opératoire en Traumatologie Orthopédie
Auteur(s): BENARBIA, Houssam
BELAIDOUNI, Sidi Mohammed El Amine
Mots-clés: Analgésie postopératoire, douleur aigue postopératoire, traumatologie orthopédie, Parécoxib, réhabilitation
Date de publication: 4-jui-2018
Résumé: La chirurgie en traumatologie est actuellement un véritable problème de santé publique vu la fréquence élevée d’accidents et d’incidents, c’est une chirurgie essentiellement fonctionnelle et douloureuse. La prise en charge de la douleur postopératoire a fait l’objet de nombreux textes, parmi lesquels la Conférence de consensus sur la « Prise en charge de la douleur postopératoire chez l’adulte et l’enfant » par la Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR) depuis l’année 1997 actualisée en 2008, puis en 2014. L’objectif de notre étude était d’évaluer le rôle du PARECOXIB dans la prise en charge de la DPO en chirurgie traumatologique et orthopédique, de présenter ses caractéristiques pharmacologiques et définir sa place dans la réhabilitation post opératoire. Il s’agissait d’une étude transversale à visée analytique réalisée entre novembre 2017 et avril 2018 au niveau du service d’OTR de CHU de TLEMCEN. Au cours de notre étude 70 patients opérés avaient reçu un protocole d’analgésie post opératoire sur un total de 350 patients soit une fréquence de 20 %, ce chiffre est assez important en le comparant avec les autres techniques analgésiques réalisées en l’OTR. L’intensité de la douleur était évaluée par l’échelle visuelle analogique (EVA) durant les premières 48 heures. La tranche d’âge entre 15 à 35 ans était majoritaire (58,5%) avec une prédominance masculine, par contre le sexe féminin prédominé dans la tranche d’âge entre 56 ans à 80 ans. 55.7% de notre population était classés ASA I et 44.3% des patients avaient au moins un antécédent médical, principalement l’HTA et le diabète. Notre protocole analgésique au PARECOXIB était efficace chez 64 patients. Les complications postopératoires restaient minimes. Une réhabilitation rapide était assurée chez 32.9% un retour au domicile au 03 jours. Ce chiffre d’analgésie au Parécoxib réalisée est satisfaisant mais une étude plus élargie est souhaitable.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/13779
Collection(s) :Thèse Pharmacie

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Le-role-du-Parecoxib-dans-la-prise-en-charge-de-la-douleur-aigue-post-operatoire-en-Traumatologie-Orthopedie.pdf2,83 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.