Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/13341
Titre: Etude du comportement mécanique et de durabilité des mortiers de polymères modifiés au latex
Auteur(s): BENALI, BENALI
Mots-clés: Mortiers modifiés, Latex, Styrène butadiène, Styrène acrylique, Fluidité
Résistance, Ténacité, Adhérence, Porosité, et Absorption.
Date de publication: 18-jan-2018
Résumé: On constate au cours de ces dernières décennies, la diversification des mortiers pour de nombreuses applications dans le domaine des enduits, des colles à carrelages, des mortiers de réparation et de protection. La diversité de ces applications nécessite une formulation spécifique et adaptée. À ce titre, l’intégration des polymères aux mortiers, désignés sous le nom de mortiers modifiés aux polymères, s’avère une technique qui peut offrir une bonne adhérence aux supports tout en améliorant leur durée de vie. Dans ce travail de recherche, on met en revue l’incidence de la substitution d’un ciment Portland (CEM II/A 42.5) dans des mortiers, par deux polymères de type latex : un styrène butadiène (SBR) et un styrène acrylique (SA). Une série de mélanges de mortiers contenant 0, 2.5, 5, 10, 15 et 20 % de polymère latex solide (en poids), ont été préparés et testés aux états frais et durci. Les paramètres d’essais comprennent la fluidité, la résistance à la compression, la traction par flexion, la porosité accessible à l’eau, l’absorption d’eau, l’adhérence aux briques de terre cuite et aux supports cimentaires. En outre, l’influence de certains paramètres, tels que le pré - conditionnement, et l’âge a été déterminé. Les résultats expérimentaux ont montré que la substitution du ciment dans les mortiers a produit une amélioration sur la fluidité, la ténacité, la porosité à l’eau, l’absorption d’eau et l’adhérence. Dans le cas des supports en terre cuite, il en résulte une rupture cohésive dans le support au-delà de 10 % de substitution ; tandis que la rupture a lieu à l’interface pour toutes les formulations testées sur les supports cimentaires à l’exception des mortiers modifiés par le SBR (≥ 10 %), où la rupture est cohésive. Une amélioration a été notée également sur la résistance à la traction par flexion au-delà de 60 jours. En revanche, la résistance à la compression des mortiers polymères a diminué avec l’augmentation du taux de substitution du ciment pour l’ensemble des échéances étudiées. De plus, la cure mixte est plus bénéfique du point de vue résistance mécanique que la cure sèche des composites mortiers modifiés aux latex. Quant à la porosité accessible à l’eau, les résultats suivent une fonction linéaire avec une inflexion à 5 % de substitution de latex.
URI/URL: http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/13341
Collection(s) :Doctorat classique en Génie Civil

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Doct.Gc. BENALI.pdf6,72 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.