Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/1205
Affichage complet
Élément Dublin CoreValeurLangue
dc.contributor.authorBELLIFA, Soufyane-
dc.date.accessioned2012-07-16T10:25:18Z-
dc.date.available2012-07-16T10:25:18Z-
dc.date.issued2012-03-15-
dc.identifier.urihttp://dspace.univ-tlemcen.dz/handle/112/1205-
dc.description.abstractLe Béton autoplaçant est une nouvelle génération de bétons, caractérisé par une grande fluidité. Ces bétons contiennent un volume élevé de pâte qui est d’ailleurs responsable de leur comportement rhéologique. Pour des raisons à la fois économique et mécanique, il est recommandé de substituer une partie du ciment par des additions minérales. Aussi, l’utilisation de ces ajouts ainsi que d’autres produits organiques peuvent fortement influencer le réseau poreux. Dans ce mémoire, nous nous intéressons d’une part à l’étude de l’effet de la pouzzolane naturelle de Béni-Saf et des fillers calcaires commercialisé par l’Entreprise Nationale Algérienne des Granulats (E.N.G) sur la fluidité des pâtes autoplaçantes et d’autre part à l’effet de ces deux additions minérales sur l’évolution de la porosité de ces pâtes. Un programme expérimental a été réalisé sur des pâtes autoplaçantes où la pouzzolane et les fillers ont été substitués au ciment composé, en vue d’étudier leur incidence sur la porosité et la distribution porale à 7j, 28j et 90j en utilisant le porosimètre au mercure.en_US
dc.language.isofren_US
dc.subjectPâte autoplaçanteen_US
dc.subjectadditions minéralesen_US
dc.subjectpouzzolaneen_US
dc.subjectfluiditéen_US
dc.subjectporositéen_US
dc.subjectporométrie au mercureen_US
dc.titleEVOLUTION DE LA POROMETRIE DES PATES AUTOPLAÇANTESen_US
dc.typeWorking Paperen_US
Collection(s) :Magister en Génie Civil

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
BELLIFA-Soufyane.pdf2,8 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.